•  

    D comme déconfinement. L'avenir s'écrit en nos esprits avant de nous laisser patauger.  Ecrits courts, entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

     

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

    D comme déconfinement. L'avenir écarte déjà le rideau. Quelque chose comme un engourdissement le fait glisser de mes doigts, comme s'il était inconsistant, ou mes doigts meurtris. Ecrits courts, dans un registre entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    L'avenir écarte déjà le rideau. Quelque chose comme un engourdissement le fait glisser de mes doigts. D comme déconfinement, donc. Ecrits courts, dans un registre entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    L'avenir écarte déjà le rideau. Quelque chose comme un engourdissement le fait glisser de mes doigts. Cet entre-deux presque eschatologique, me pousse à écrire. D comme déconfinement, donc. Ecrits courts, sans autre contrainte particulière, dans un registre entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Quelque chose de spécial dans l'air, le tourbillon créé par l'avenir qui écarte déjà le rideau. Ce mouvement à l'intérieur de moi m'invite à caler mes envies d'écrire sur la suite du confinement. D comme déconfinement, donc. Ecrits courts, sans autre contrainte particulière, dans un registre entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Quelque chose de spécial dans l'air, le tourbillon créé par l'avenir qui écarte déjà le rideau. Ce mouvement à l'intérieur de moi m'invite à caler mes envies d'écrire sur la suite du confinement. D comme déconfinement, donc, sans contrainte particulière, sauf celle de faire plutôt court , dans un registre entre poésie et aphorisme et tous les deux jours...

     

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires