• Transe humaniste

     

    Un objet, une chose associés à un sujet, un principe ou une idée, en préliminaire à l'écriture. Les deux versants incarnés par deux mots. Aujourd'hui : peau - amour 

     

     

     

    uand la voiture est verrouillée

     

    prête à rouler chaque centimètre de temps

     

     

     

    quand les brise-larmes préviennent toute banquise

     

    prêts à recoudre l’impossible

     

     

     

    quand le monde n’est qu’un passage obligé

     

     

     

    la peau transpire l’amour

     

    les cortèges du désir déployé mouchent les mots

     

     

     

    le temps sait sa place seconde

     

     

     

    il y a des blanchisseurs distingués

     

    il y a des peaux flétries aux miroirs brisés

     

    il y a d’épuisants labyrinthes

     

    il y a des amours dévêtus jusqu’à l’os

     

     

     

    l'envol n’est pas phénix grince le poète

     

    de croix de roses et de sabliers cassés il sature sa bulle

     

     

     

    enfoui dans son terroir de mots

     

    il soupire peau

     

    il soupire amour

     

    l’hémophile jardinier

     


  • Commentaires

    1
    Henri Etienne Daysso
    Samedi 15 Janvier à 23:27

    Ce poème est de grande qualité en ce sens qu'on le saisit d'emblée, sa langue aussi étrange qu'elle soit n'est pas étrangère, elle est pertinente et juste, elle met en confiance comme un bon guide sur des chemins de découverte

    <textarea id="BFI_DATA" style="width: 1px; height: 1px; display: none;"></textarea>

      • Dimanche 16 Janvier à 09:48

        L'oeil de chaque lecteur éclaire un monde singulier...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :