• Aporie des machine-outils

     

     

    Aporie des machine-outilseductio at hominis > Acier, mon bel acier dis-moi que tu es sensible

     

    Dis-moi que je ne compte plus pour rien, que tu as mal et que tu jouis aussi

     

     

     

    froideur du trainer > battements, pulsations, efforts, CO2, muscles striés - les parties ne font plus somme

     

     

     

    humanitude éperdue > ma montre me poursuit tout le temps, fonction sacrificielle par moi assignée

     

     

     

    paramétrage vital: > clé quart de tour à droite ; appuyer à fond ; extension cinétique engendrée, existence effective activée

     

     

     

    techno reverse > Dans les grottes il demeurait singulier - au fond des huttes de silice, les simulacres cherchent du sacré.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :