• Vices de forme

     

     

    Vices de forme'espace-temps d'une rose s'étend de l'infini à la main qui la cueille

     

    Combien d'espaces-temps défileront avant qu'on ne me cueille ?

     



     

    La mesure de la beauté ne correspond à aucune mesure

     

    Quelque chose en moi reconnaît ce qu'il ignore

     



     

    Le butin des mots tient dans une main vide

     

    A l'orée des phrases s'élève un mirage parfaitement réel

     



     

    Si l'homme a trouvé dans le sexe sa pierre de Rosette

     

    Pourquoi personne n'a pressenti l'ultime gerbe des Kalachnikovs ?

     



     

    Si la poésie supportait d'avoir un nom elle s'appellerait humanité

     

    Elle appartient à chacun et personne ne la possède.

     



     


  • Commentaires

    1
    Kza
    Dimanche 10 Juin à 11:22

    La poésie n'est pas la tempête, pas plus que le cyclone. C'est un fleuve majestueux et fertile.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :