• Vert

     

    Une nouvelle entrée dans la série "couleurs"

     

     

     

     

    Vertouvenir d'avant notre naissance

     

    Vraie couleur d'une planète innocente

     

    Nos aires reptiliennes vivent cachée

     

    Tout petit atome de vert sait nous faire souvenir

     

    L'horloge circulaire commençait au vert et s'achevait au blanc, avant de retrouver le vert

     

    Patience, le vert connaît, qui n'en a pas encore fini avec les hommes

     

     

     

    On l'affuble de héros super

     

    Malgré eux, il nous restitue cette part de nous-mêmes bientôt pleurée

     

    On l'exile dans la radicale étrangeté d'extra-terrestres

     

    C'est nous qu'il exhale, sous le masque de l'Autre

     

    Pensons au vert comme la part perdue de nous-mêmes

     

    Dans un temps que les horloges ne peuvent rattraper.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :