• Que faut-il mettre pour introduire un poème ?...

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • De quelques certitudes patiemment martelées sur les cervelles béotiennes des lecteurs, auteurs et autres citoyens, allègrement pris pour des benêts par ceux qu'ils désignent comme "l'élite".

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2666 est un roman qui rejoint la vie réelle par les plus lointains détours et sans cesser de traverser les spéculations les plus profondes. Quelques notes de relecture d'un amoureux de la prose de Roberto Bolaño .
    MAJ  -31/08/2016

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Aimerette fille, là, je la regarde, mais je n'ai aucune certitude
    Elle est là, peut-être
    Peut-être cette fille, là, n'est pas du tout
    Celle que je crois
    Celle que j'aime
    Celle que je crois
    Connaître
    Pourquoi ?
    Pourquoi connaître et aimer
    Aimer serait connaître l'amour
    Connaître serait aimer

     

     

    Je n'ai jamais demandé à ces mots de me renverser la tête
    Je n'ai rien demandé à connaître et rien demandé à aimer
    J'aime juste cette fille qui est peut-être là
    Ça ne peut être une autre
    Alors connaître n'est pas aimer
    Comme l'idée du sexe ne fait pas bien l'amour avec moi
    Même si ma connexion marche bien.

     

     

    Aimer, d'accord, juste aimer
    Tu veux bien dire ça ?
    Toi avec Moi.

     


    1 commentaire
  • Là-bas si j'y suis passé à la trappe. Radio-France doit tirer les conséquences de ses propres volontés et exigences en matière de pluralisme par rapport à cette éviction d'une émission plus grande que son créateur.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Il est dans la nature du pouvoir d'être hiérarchique. Le pouvoir s'exerce sur. Le pouvoir jamais ne fait jouer sa puissance pour se dessaisir. Cette naturelle inclination du pouvoir à la hiérarchie construit une société frelatée, une humanité contrefaite. 

    Il ne promet pas d'être porteur et vecteur de qualités démocratiques élevées, d'être une forme choisie par une Histoire singulière et des aspirations particulières d'un peuple. Non, il est acteur aveugle, soumis à la force de qui le prend. Il a besoin juste d'un peuple sans qualités, prêt à toutes les aventures...

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire