• Le monde nôtre

    Fragments retrouvés dans une cervelle hérétique

     

     

    Le monde nôtre

    Le monde nôtrels continuent à nous donner le bulletin d'un monde. Il n'est pas nôtre, ce monde-là. D'ailleurs, nous ne sommes pas dedans. Nous sommes ailleurs, dans quelque chose qu'on pourrait appeler limbes.

     

    Autour de nous s'agite un univers aux idéaux, à la temporalité, aux passions qui ne sont pas les nôtres. Là-bas, tout ressemble à notre monde, mais rien n'y est pareil. Cette différence cachée et omniprésente, voilà ce qu'il y a de plus horrible dans ce monde-là. C'est cette ressemblance qui nous le rend radicalement étranger. C'est elle que nous pressentons et que nous cherchons. Derrière chacun des êtres contournés qui s'agitent dans ce monde, c'est cela que nous devinons et qui nous révulse.

     

    Leurs actes, leurs paroles et leurs pensées exprimées se sont rassemblées. Du différent qui s'est rassemblé, coagulé. C'est leur être tout entier, maintenant qui est différent. Et le monde qu'il vivent ne reviendra pas vers nous, il ne sera jamais nôtre. Notre monde. Un seul coup d’œil posé sur eux et leurs réalisations suffit pour saisir que cela appartient à l'autre monde.

     

    Dans ce monde-là, nous errons. Solitaires, nous errons. Nous détournons le regard. Nous nous arrêtons et cherchons en nous-même ce monde nôtre, impatients de quitter le territoire étranger. Puis nous recommençons à guetter une sortie.

     

    Il faut fouiller, mettre à jour et révéler à nous-mêmes ce que nous portons, le germe du monde qui est là, si neuf, si singulier. Plus nous regardons ce germe, plus il grandira, plus il grandira. Plus il grandira, plus l'autre monde sera privé de notre oxygène, de notre présence, de notre alibi. Alors, il dépérira, alors il convulsera. Alors nous commencerons à nous regarder. Alors nous serons prêt à détruire leur monde, jusqu'à ce que le plus petit fragment en ait disparu, jusqu'à ce sous nos yeux s'étale la magnificence retrouvée de notre monde.

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :