• D - 6

     

    D comme déconfinement. L'avenir s'écrit en nos esprits avant de nous laisser patauger.  Ecrits courts, entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

     

     

     

     

    D - 6e suis le saint porteur d'une viralité qui me sauvera

     

    l'hiver sur le fil l'hirondelle ranime déjà son cœur aux tropiques abonné

     



     

    l'étoffe blanche se pose sur ma bouche pour la première fois

     

    sensations soudaines que le Minotaure connaissait bien

     



     

    un fleuve de sang bien rouge s'écoule sous les portes de la rue

     

    les Cassandre m'enjoignent d'en masquer l'existence, il est contaminé

     



     

    les phalènes autour des mirages répétés savent brûler

     

    des masques de mort elles feront accessoires de mode avant la tombe

     



     

    quelque chose sans prévenir, le bleu du ciel dévoyé vers le rouge

     

    au pied de la vie je baisse les yeux, la Pythie peut surgir à toute heure

     



     

    le serpent, la bête immonde, la face brisée du monde restait familière

     

    désarmée aujourd'hui, quelque fin clinique viendra suturer en douceur les consciences

     



     

    le bleu, le jaune, le rouge même ne peuvent imaginer le regard d'un oiseau mort

     

    au pied d'une poubelle et je ne sais même plus ce qui devrait s'agiter en moi

     



     

    une mouette surplombe les immeubles patauds, bras écartés dans la lumière

     

    je suis en appui sur la pointe des pieds, nous sommes des millions

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Christine
    Samedi 23 Mai à 10:56

    Bonjour Alain,

    Merci pour ce partage.

    Je note surtout cette phrase de fin : "Bras écartés dans la lumière, je suis en appui sur la pointe des pieds, Nous sommes des Millions" !

    Sur la pointe des pieds, c'est un peu instable mais dans l'imaginaire, je pense que c'est à cela que tu fais appel, à notre imaginaire, à l'inconfort de la situation... 

    Quand à être des millions ? oui, très surement. 

     

      • Samedi 23 Mai à 11:02

        C'est la mouette qui a les bras écartés, pour moi...Mais dans l'esprit tu as tout à fait traversé la zone rouge de ce poème. Enfin, une des zones rouges possibles, puisque chacun voit des choses grandement ou légèrement différentes du voisin. Et peut nous en faire profiter, comme tu viens de le faire. Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :