• C - 26

     

     

    C comme confinement. Place à une contrainte thématique. Encore en jeu : la guerre.  Temps imparti, toujours 1/4 d'heure au méridien de Greenwich...

     

     

     

    C - 26ne porte noire, une grande croix blanche, la peinture coule encore ; ils

    s'arrêtent devant ; une troupe, une horde, une masse, plusieurs milliers, le jour

    décline, les nuages se pressent au-dessus de la Scène ; la peur les anime, le

    silence les protège, le silence attend la sentence; l'homme devant la procession est poussé

    en avant, retourné par les êtres en combinaison derrière lui, sur la porte il épouse la croix

    et là, les clous peuvent enfin s'enfoncer. Il hurle car le silence a faim, car le silence est

    sans fin, car la pandémie est éternellement exigeante en sacrifices.

     

     

     

     

    à force de faire des ronds dans l'appartement

     

    on ne sait même plus rien du pourquoi

     

    les pieds ont une obstination suspecte

     

    avance, leur chairs difformes toujours

     

    avancent vers la fin

     

    écartent la peur

     

    réanimateur, camp, maison de repos

     

    on ne sait ce que sera la fin de la fin

     

    la fin de la fin c'est quoi 

     

    le début ?

     

    Les pieds s'arrêtent au bord de l'angoisse

     

    nul ne pourra trouver la sortie

     

    arrêt définitif, définitivement destructeur

     

    la guerre nouvelle s'appelle

     

    temps

     

     

     

     

     

     

    sa blouse blanche immaculée

     

    sur le bord d'un ruisseau il est posé

     

    l'homme à la blouse

     

    élégamment allongé

     

    moiteur silencieuse de l'air

     

    l'homme repose tranquille

     

    l'air suave l'embrasse jusqu'au fond des poumons

     

    une main, la mienne

     

    le retourne

     

    grands ouverts ses yeux après la lumière

     

    la bouche ouverte à avaler le monde

     

    ne peut plus rien

     

    l'air s'est joué de lui

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :