•  

    Quelque chose de spécial dans l'air, le tourbillon créé par l'avenir qui écarte déjà le rideau. Ce mouvement à l'intérieur de moi m'invite à caler mes envies d'écrire sur la suite du confinement. D comme déconfinement, donc. Ecrits courts, sans autre contrainte particulière, dans un registre entre aphorisme et poésie. Périodicité : toutes les quarante-huit heures.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Quelque chose de spécial dans l'air, le tourbillon créé par l'avenir qui écarte déjà le rideau. Ce mouvement à l'intérieur de moi m'invite à caler mes envies d'écrire sur la suite du confinement. D comme déconfinement, donc, sans contrainte particulière, sauf celle de faire plutôt court , dans un registre entre poésie et aphorisme et tous les deux jours...

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Un petit mot d'un poète fatigué et exaspéré, après deux mois d'inquiétude et d'involution forcée par un « gouvernement » qui est à la République des valeurs et des égaux ce que Tramp est à la lucidité et la démocratie.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    C comme confinement. Aujourd'hui, dernière contrainte. Clin d'oeil à l'Ecole qui nous forma malgré tout, et à tout ceux qui ont fait de la poésie avec et malgré les contraintes des vers et des temps, les strophes suivantes se proposeront vêtues d'alexandrins. Temps imparti : pas moins d'un quart d'heure. GMT...

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    C comme confinement. La contrainte sera, aujourd'hui, de type "boule de neige". Elle portera sur le nombre de vers par strophe. Pas besoin de plus d'explications, chacun peut voir dès le début ce qu'il en est. Temps imparti : pas moins d'un quart d'heure, toujours GMT...

     

    "Arbres, travailleurs tenaces ajourant peu à peu la terre
    Ainsi le cœur endurant peut-être, purifie"

    (merci à P. Jacottet pour l'inspiration)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    C comme confinement. Reprise de la contrainte quantitative, avec une petite contrainte supplémentaire. Un poème ne doit, donc, proposer en tout et pour tout que 2 vers, dans lesquels devront s'intégrer un adjectif marquant la couleur. Temps imparti 15mn GMT.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique